15 Février 2021

SWOT, totale réussite de la première phase d'essais

Les essais de compatibilité électromagnétique se terminent après une semaine bien chargée. Ils se sont déroulés nominalement du 8 au 11 février, le calendrier est respecté. Début mars vont suivre les essais acoustiques et en vibrations pour la charge utile.

Salle de contrôle des essais au CST : au premier plan les opérateurs Altimètre et Doris, à l'écran une intervention en salle blanche en direct du JPL, installation d'un dispositif avant démarrage de l'essai.

La seconde semaine d'essais EMC s'est déroulée sans difficultés notables pour les équipes du CST et du JPL. Les scripts ont été suivis, les essais se sont enchaînés au fil des nuits toulousaines.

Pour rappel, le décalage horaire entre Toulouse et Pasadena est de 9 heures. Les essais démarrent à 17 heures à Toulouse et se terminent entre 2 et 3 heures du matin.

En conséquence, les essais globaux ont été avancés aux nuits de mercredi, jeudi et vendredi. Tous les instruments sont en fonction puis, alternativement, chaque instrument a été testé en mode perturbateur afin de s'assurer que les autres instruments n'étaient pas gênés par leur rayonnement. Pour certains instruments, les voies nominale et redondante ont successivement été testées.

La cohabitation entre instruments américains et français s'avère parfaite.

Concernant KaRin, l'instrument principal de la mission, les tests effectués sans les réflecteurs (les grandes moustaches) ont montré un niveau d'émission vers les autres instruments un peu en dessous de celui attendu, ce qui est conforme. Cette semaine, les essais se poursuivent. Il s'agit de simuler le rayonnement émis par les réflecteurs une fois les bras déployés dans l'espace.

Ces essais d'auto-compatibilité des instruments de la charge utile sont réalisés à Pasadena, au JPL. À Cannes, chez Thales Alenia Space, il s'agira  de réaliser d'autres essais EMC, cette fois entre la charge utile et la plateforme puis vis-à-vis du lanceur.

Instrument KaRin, système de radar interférométrique en bande Ka à double fauchée

Le programme de tests se réparti sur plusieurs soirées :

  • Lundi 8 : Vérification de la non perturbation de l'altimètre Poséidon (CNES)
  • Mardi 9 : Vérification sur le radiomètre américain (NASA)
  • Mercredi 10 : Vérification sur l'instrument Doris (CNES)
  • Jeudi 11 : Déconnexions et rangement avant que la charge utile ne soit déplacée pour effectuer les opérations de montage des bras de KaRin

Les prochaines étapes sont :
- Début mars, essais mécaniques en vibrations et acoustiques pendant deux semaines.
- Début avril, essais de performance de la charge utile
- Début mai, essais de centrage, inertie et masse
- Fin mai, mesures d'alignement des instruments entre eux et par rapport à une repère de référence
- Juin, préparation de la livraison de la charge utile
- Début juillet, livraison chez TAS à Cannes
- Juillet, essais autonomes américains d'environnement de la charge utile
- Août, début de la campagne Assemblage, Intégration et Tests du satellite SWOT, celle-ci va durer une année
- Septembre 2022, départ du satellite à Vandenberg (Californie)
- Décembre 2022, lancement de SWOT

Publié dans :